Les étapes de fabrication du beurre de karité

 

Origine: Afrique de l'ouest

Nom: Butyrospermum parkii
Type de culture: Cueillette
Elément de la plante: Noix

Le beurre karité selon la méthode artisanale .Les noix de karité récoltées entre mi-juin et mi-septembre sont débarrassées de la pulpe. On obtient alors une noix dont on récupère l’amande. On la lave et la laisse sécher. Elle est ensuite concassée, torréfiée, moulue jusqu’à obtenir une pâte épaisse qui mélangée à de l’eau sera vigoureusement barattée.

.

L’immersion dans l’eau bouillante va permettre de séparer le beurre des autres composants de l’amande, notamment les impuretés qui se déposent au fond du récipient. Une fois retiré, le beurre flottant en surface est malaxé avant d’être cuit  afin de permettre à l’eau de s’évaporer et aux impuretés de se déposer. L’huile (en fait le beurre liquide) ainsi obtenue sera filtrée avant d’être conditionnée. 

La couleur du beurre de karité varie en fonction des  noix utilisées : elle va du beige aublanc cassé, jaune verdâtre ou jaune gris.  Il s’agit de la forme originale du beurre de karité. Ce beurre a également un arôme de noix très distinctif et pénètre bien la peau.

Les indications et modes d'utilisations sont tirés des ouvrages, des références bibliographiques, et sites internet. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale ni engager notre responsabilité

Copyright © 2020 par Karisoins